Foire aux Questions

  • Quelles langues prenez-vous en charge ?

    Nous traduisons actuellement de et vers la plupart des langues européennes (dont principalement le français et l'anglais, mais également l'espagnol, l'italien, l'allemand, le néerlandais et le portugais), ainsi que plusieurs autres langues très répandues (dont l'arabe, le japonais, le mandarin, le cantonais, le coréen et le russe). Ceci étant, notre réseau de juristes-linguistes ne cesse de s'étoffer et nous vous recommandons de nous contacter pour toute requête.

  • Quel type de documents traduisez-vous ?

    Par souci de qualité, nous sommes sélectifs et ne traduisons que les documents pour lesquels nos compétences techniques, juridiques, culturelles et linguistiques sont suffisantes. Vous trouverez une première liste indicative de documents déjà traduits sous l'onglet "nos services" (sections "traduction en droit des affaires", "traduction en contentieux et arbitrage" et "autres traductions juridiques"). D'une manière générale, nous traitons tous types de documents juridiques complexes pour le compte d'entreprises et de cabinets d'avocats (à l'exclusion des documents d'identité).

  • A qui vos services s'adressent-ils ?

    Nos services s'adressent principalement aux cabinets d'avocats, établissements financiers et directions juridiques de grands groupes.

  • Pourquoi employez-vous des juristes et avocats, et non pas des traducteurs ?

    La traduction juridique est avant tout un exercice juridique. Traduire un contrat, une assignation ou tout autre type de document juridique implique un travail de précision et de concision. Contrairement aux traductions non-juridiques, le choix de chaque mot doit être pesé et, bien souvent, adapté voire transposé dans la langue et le système juridique vers lesquels on traduit.

  • Quelles garanties fournissez-vous ?

    La garantie d'une satisfaction totale de nos clients. Notre valeur ajoutée réside notamment dans le fait que nous nous engageons à réviser et corriger nos traductions jusqu'à obtenir la satisfaction totale de nos clients.

  • Quelles méthodes de travail utilisez-vous ?

    Notre méthodologie est simple est efficace. D'une manière générale, tous nos travaux font l'objet d'une traduction par un avocat traduisant vers sa langue maternelle, et d'une relecture par un autre de nos collaborateurs.

  • Sur quelle base facturez-vous vos services ?

    Notre facturation tient naturellement compte du nombre de mots à traduire, mais également du type de document, du domaine de compétence requis et des délais accordés. C'est pourquoi nos devis sont établis "sur mesure" au vu du document.

  • Vos devis sont-ils payants ?

    Nos devis sont établis à titre entièrement gratuit.

  • Sous quel délai pouvez-vous établir un devis ?

    Nous établissons généralement nos devis dans l'heure suivant la réception de la demande et du document à traduire.

  • Quel volume de traduction pouvez-vous traiter en une journée ?

    Tout dépend du document, mais le volume pouvant être pris en charge est en moyenne de 2.400 mots par traducteur et par jour pour la traduction, et 6 à 7.000 mots en relecture. Pour un document de 10.000 mots, il faut ainsi compter 4 à 5 jours ouvrés (3 pour la traduction et 1 pour la relecture). En cas d'urgence, il est possible de confier le projet à une équipe de traducteurs travaillant en binômes, mais cela n'est pas recommandé.